Grands-parents et petits-enfants, une relation unique !

Mamie gâteau ou papi poule, nos grands-parents occupent souvent une place prépondérante dans nos cœurs. Il existe un lien précieux qui nous unit à eux, outre les liens familiaux, les grands-parents sont de vrais piliers dans nos vies. Pourquoi nous sentons nous si bien auprès d’eux ? Pourquoi aimons-nous tant passer du temps en leur compagnie ? Comment définir cette relation intergénérationnelle si particulière ?

La place des grands-parents

En France, la moyenne d’âge pour devenir grands-parents est de 54 ans pour les femmes et de 56 ans pour les hommes en 2011, selon l’insee. Il n’est donc pas rare de voir des grands-parents encore en activité à l’arrivée de leurs premiers petits-enfants. Même si les termes « papi ou mamie » semblent parfois dur à s’approprier, la plupart d’entre eux endossent le rôle de grands-parents naturellement. Face à une fragilité des familles contemporaine, les grands-parents conservent un rôle primordial et sont des repères solides.

Les seniors prennent plaisir à s’occuper de leurs petits-enfants si la garde n’est pas imposée par les parents. Ils sont utiles auprès d’eux et éprouvent le devoir de transmettre leurs traditions. De plus, l’allongement de l’espérance de vie permet aux grands-parents d’être en bien meilleure santé qu’auparavant. Ils sont capables de partager des activités physiques avec leurs petits-enfants.

Jacques Priem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *